Une liste des conseils pour vous aider à vous sentir plus à l’aise dans le nouveau pays et dèvelopper un nouveau sentiment d’appartenance

Le choc des cultures est souvent le premier défi relever, on pense toujours que se sera facile de s’imprégner de la culture local suivant les connaissances que nous avons acquises dans certains canaux médiatiques (film, reportage, émission TV, journaux et même parfois suivant l’expérience de nos proches qui ne disent pas toujours toutes les réalités.) On pourrait se dire que c’est logique de se sentir dépaysé, voire perturbé, lorsque l’on s’éloigne de son univers et de ses accoutumances familières pour se plonger dans une autre réalité qu’il faudra apprendre à connaître. Comprendre et accepter ce choc culturel est déjà un pas vers l’intégration, car cela signifie que vous prenez conscience de l’existence de ces différences.

Il est souvent conseillé de prendre du temps dans ces situations pour s’adapter. Émettre des jugements de valeur sur la culture des autres peut vous empêcher d’apprécier toutes les richesses que vous pourriez trouver. Afin de prévenir les malentendus et les opinions exprimées de manière précipitée. Entretenez des relations amicales ou amoureuses avec les personnes déjà présentes pour qu’elles puissent vous éclairer sur certaines de leurs pratiques qui pourraient vous paraître inhabituelles ou incompréhensibles.

Un corps en bonne santé dans un esprit sain, le choc des cultures ne se limite pas uniquement à l’esprit, il peut aussi accroître la sensibilité du corps. Une bonne hygiène de vie ne vous sera que bénéfique, manger bien et faire une activité physique pour permettre à l’organisme de récupérer plus rapidement et de faire le plein d’énergie.

Faire preuve de respect envers la population locale, sa culture et ses croyances est un moyen efficace pour s’adapter dans votre nouveau milieu de vie. Que ce soit en ce qui concerne les habitudes alimentaires, les valeurs telles que l’égalité entre les hommes et les femmes ou les pratiques qui peuvent sembler confuses. Accueillez-les comme faisant partie des habitudes de votre pays d’accueil, auxquelles il faudra vous habituer. Pour éviter de rester en permanence immigré, le réfugié, ou l’etranger, il est important de participer activement à la vie sociale.

Avant de partir, il est recommandé de se renseigner en détail sur votre destination. En connaissant les comportements et les attitudes interdits ou tabous, vous éviterez de nombreuses erreurs

Le nouveau cadre de travail suscite parfois les plus vives inquiétudes, il faut s’adapter à un autre mode de management, à de nouveaux collègues et à des habitudes et pratiques encore inconnues. Saisissez cette opportunité pour enrichir votre expérience professionnelle

Cela vous aidera aussi à mieux vous préparer pour votre retour.

Soyez attentif à ce qui se déroule autour de vous et suivez le rythme des autres habitants. Découvrez ce qu’ils font et à quel moment, et lancez-vous!

Nelly Mbenti

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *